Chaque semaine des millions de téléspectateurs attendent impatiemment le nouvelle épisode de la fiction sénégalaise pourtant elle fait l’objet de tant de protestations . Cependant la série sénégalaise relate des  messages importants sur l’image des femmes africaines.

Voici l’histoire 

La série met en scène le quotidien de cinq femmes ordinaires sénégalaises.Marème Dial, vivant avec sa meilleure Amsa, peine à trouver l’amour. Après de nombreuses déceptions amoureuses,elle entame une liaison avec Cheikh Ndiaye, un homme marié à Lalla Ndiaye, archétype de l’épouse traditionnelle. Marème parvient à ses fins en devenant la co-épouse de Cheikh.

Djalika Sagna est une femme active tant au travail que dans son foyer, et marié au frère de Cheick Ndiaye, Birame,alcoolique,infidèle et irresponsable. Sa meilleur amie,Dior Diop a été victime d’un mariage forcé .Pour finir Racky Sow,hanté par un viol durant son enfance ,vit avec sa mère qui rend son quotidien invivable.

Le profil de cinq femmes afros 

Celle qui encaisse tout

Lalla,c’est la femme typique africaine,bonne mère au foyer et épouse dévoué. Elle a bâti une vie stable avec son mari et est très appréciée par son entourage pour les bonnes valeurs qu’elle transmet.Elle est convaincue que son mari n’a les yeux que sur elle et n’épousera jamais une autre femme.La polygamie étant autorisé au Sénégal ,son mari Cheick finit par épouser sa maîtresse à son grand désarroi.

Malheureusement Lalla souffre en silence, elle n’ose rien dire ou faire. Elle pleure, subit émotionnellement les problèmes de son ménage. Elle se plaint derrière les murs de sa maison mais sourit à tous en dehors de sa chambre.Elle assume en partie son choix de ne pas briser son foyer. Elle représente parfaitement la femme africaine soumis à son mari.

Celle qui ose tout

Marème est jeune,belle ,indépendante et n’a pas la langue dans sa poche. Malgré les peines de sa liaison avec un homme marié,Marème ne pense qu’à elle. Son bonheur est primordial avant celui des autres. Pour l’atteindre ,elle n’hésite pas à provoquer ,faire des mises en scènes…tout est permis pour elle.N’étant pas apprécié dans l’entourage de son amant,elle souffre d’un manque de reconnaissance permanent. Marème représente la femme africaine actuelle ayant grandi avec les valeurs de la société occidentale.

Celle qui s’émancipe

Djalika c’est la femme moderne africaine,elle allie tradition et modernité. Elle travaille mais s’occupe également à la perfection de son foyer. Cependant elle doit supporter son mari,Birame infidèle et alcoolique. Après l’avoir tant pardonner,elle décide de demander le divorce malgré la pression de sa famille. Djalika préfère vivre seul mais heureuse que de vivre dans un foyer malheureuse. Elle ne veut pas juste être conforme aux traditions de la société africaine;disant qu’une femme doit être marié pour avoir réussi sa vie. Elle évoque son mal être,prend des décisions peu supportés par sa famille et est très intègre vis à vis de tout le monde.

Celle qui est victime des actes de sa famille

Dior,c’est une victime qui fuit son passé. Elle est tellement blessé par son vécu,qu’elle ne le mentionne jamais. Elle déteste le mariage,les enfants. Tout ce qui peut lui rappeler ce moment noir de sa vie. Elle n’a pas de repères dans sa vie,personne vers qui se tournait.Elle finit même par trahir sa meilleure amie Djalika en couchant avec son ex mari Birame.Elle vit une vie assez sordide : bars,boites de nuits etc…Belle et joyeuse d’apparence mais blessé dans le coeur.

Celle qui subit son passé

Violé durant son enfance,Racky subit au quotidien les conséquences de ce qu’elle a vécu:cauchemar, anxiété, stress, difficultés à construire des relations. De plus,sa mère lui fait vivre un enfer au quotidien en abusant d’elle émotionnellement.Sa mère est le cliché type de beaucoup de maman africaines: elles veulent que leurs filles se marient avec un homme riche et vivre dans un meilleur confort. Peu importe si cette homme riche va rendre sa fille heureuse ou pas,l’argent passe avant tout. Racky est une battante,elle veut accomplir tous ses rêves professionnels mais elle résiste également aux demandes de sa mère étouffante. 

Cette  série met en avant la parole féminine ,bien souvent discrète dans la société à cause du patriarcat et de la bien – pensance. Elle met en scène  des femmes qui souffrent,parfois sont faible ou même sans défense….. mais elles se révèlent de ses situations en prenant de décisions et surtout en les assumant.

On vous recommande vivement de regarder la série sans modération ! Voici l’épisode 1 de maitresse d’un homme marié.